Carte de visite standard

réussir la carte de visite

La carte de visite permet de donner une bonne image de marque à votre entreprise, et de vous garder en mémoire du prospect après une visite. Malgré que le monde numérique évolue constament, la carte de visite reste un outil indispensable qu’on laisse au prospect après un rendez-vous.

Les cartes de visite varient selon le prix. Nous pouvons distinguer les cartes de visites de haute gamme, de moyenne gamme et les cartes de visites typiques. Généralement elles varient entre  0,25£ et peut aller jusqu’à 10 £ pour les cartes format luxe ou alors avec découpage complexe.

 

À la fin de cet article, vous aurez suffisamment de conseils pratiques pour la réalisation des cartes de visite efficaces.

La carte de visite

carte de visite

 

1- Le format :

 

 

réussir sa carte de visite

Le format d’une carte de visite

 

Pour le format, il est à noter que La taille standard d’une carte de visite est de 8,5cm (85mm) X 5,4 cm (54 mm)

Certes cette forme est la plus complexe, mais elle est surtout la plus judicieuse !

Ça taille correspond à une carte bancaire. elle est adéquate pour s’insérer dans n’importe quel portefeuille.

Ce qu’il faut éviter :

  • D’établir les cartes de visite trop grandes car si elle n’entrent pas dans la plupart des portefeuilles et porte-cartes, elle ne va pas être conservée, sera pliée, perdue, ou jetée.
  • De même une carte de visite trop petite (par exemple : les formats ticket de métro) peuvent certes vous surprendre, mais peuvent aussi donner l’impression d’être un «low cost» auprès de certains secteurs par exemple, une carte «classique» est privilégiée dans la finance.

Vous pouvez aussi laisser la place à votre créativité. En effet, opter pour des désignes découpés vous permettera d’avoir plus de mémorisation. Pour cela, il est important de noter qu’il faudrait aller dans une agence PAO ou chez un imprimeur spécialisé pour une commande de ce genre car des imprimeurs en ligne comme Moo.com, vistaprint… propose uniquement des cartes de visite avec des formats prédéfinis.

 

Carte de visite avec un désign découpé

2-  Le sens :

 

Que ce soit vertical ou horizontal, le sens n’est pas négligeable.

Une carte de sens horizontal permet d’organiser vos informations sur les parties droites et gauches de la carte de visite, c’est également le plus courant et le plus universel.

En Revenge une carte verticale vous oblige à présenter les données les unes sous les autres.

Il est un format assez orignal, sortant totalement de l’ordinaire (auparavant il était compliqué à intégrer une carte verticale dans un rolodex), le souci est que le texte est très souvent étouffé dû au fait que l’espace d’écriture est plus petit.

La majorité des cartes de visite que nous avons au quotidien (bancaire, fidélité, badge…) sont de format horizontal, parce qu’elle reste naturelle et font figure de référence.

NB : éviter de faire un recto à l’horizontale et un verso à la verticale ; car en le faisant, il oblige à tenir la carte dans un seul sens et à reproduire de chaque côté le même message sous une autre forme. Il est préférable d’utiliser un côté pour insérer les coordonnées, et l’autre côté pour insérer un slogan, un logo, un graphisme etc….

 

3- Le papier :

 

 

Il est nécessaire d’avoir un papier de bonne qualité car il donnera une bonne image de votre société. Afin de garantir une bonne tenue de la carte de visite, choisissez de préférence des papiers couchés, brillant ou mat ayant une épaisseur d’une carte postale.

Vous pouvez choisir des papiers texturés avec un grammage plus important au cas où vous exercez par exemple dans les activités plus institutionnelles comme celle d’avocat, de kinésithérapeute, de notaire. Etc….

Ce qu’il faut éviter :

  •  Les papiers très fins et bas de gamme.
  •  Du bristol car trop glissant pour écrire.
  •  Du découpage et l’impression «maison».

Au cas où votre activité vous le permettrait, utiliser des papiers plus luxueux (ex : 1000 g) pour un format assez cartonné, et même plastifier à la limite. En fonction de votre activité vous pouvez même utiliser des matériaux originaux.

Noté bien :

Vous pouvez aussi utiliser votre carte de visite pour lancer une opération de communication dans le cas où elles seraient très originales (comme par exemple envoyer un échantillon de vos produits et votre carte de visite par l’intermédiaire d’un kit de presse). Ensuite utilisez-en les cartes classiques pour votre usage quotidien et imprimez à peu près une centaine de cartes avec design, un découpage… original.

Selon votre préférence vous pouvez également imprimer des cartes de visite spécifique pour des événements et des salons. Dans ce cas vous pouvez ajouter des promotions, des codes de réduction.

 

4 – Les finitions :

 

carte de visite

Finition d’une carte de visite

 

Ici, vous avez la possibilité de choisir de différents rendus de finition comme un pelliculage mat ou brillant ou un vernis sélectif ; afin de vous démarquer de vos concurrents.

Le pelliculage s’applique donc sur l’ensemble de la carte renforçant ainsi sa rigidité

  • S’il est mat, il sera dans ce cas idéal pour les activités de bien-être, santé, nature. Etc… Parce que le rendu général sera plus doux.
  • S’il est brillant, dans ce cas les couleurs devront être à la fois vives et éclatantes.
  • Le vernis sélectif quant à lui permet de mettre en valeur certains éléments-clés de votre carte : logo, photo, texte…

Remarque :

  • Vous ne pouvez plus écrire sur votre carte si vous optez pour un pelliculage ! Car étant donné que le rendu de la carte sera «plastifié», il sera impossible d’écrire au stylo Bic ; ce qui n’es du tout pas très pratique (particulièrement sur un salon où est généralement noté des informations sur une carte de visite).
  • Assurez-vous que l’effet du pelliculage est en rapport avec votre activité car elle donne un aspect «haut de gamme».

5 – Les informations :

 

Les informations contenues dans votre carte de visite doivent répondre à 4 questions essentielles : Qui ? Quoi ? Où ? Comment ?

  • Qui ? Le nom votre société, vos nom(s) et prénom(s).
  • Quoi ? Elle renseigne sur : votre fonction, l’activité de l’entreprise ; voire même votre «unique selling proposition» c’est-à-dire ceux en quoi l’entreprise est différente des autres : à savoir «pourquoi acheter chez vous plutôt que chez un conçurent».
  • Comment ? Renseigner les coordonnées pour rejoindre l’entreprise, et aussi vos coordonnées directes.
  • vous êtes?  Renseigner votre localité que ce soit sur le web ou votre adresse physique.

Ce qu’il faut éviter :

  • Eviter d’étouffer la carte avec trop d’informations elle n’est pas un écart publicitaire ; trop d’infos tuent l’info.
  • Eviter d’utiliser des termes pas clairs, exemple le terme «gérant» n’est pas une fonction, mais plus tôt directeur commercial, directeur général….
  • Eviter de mettre votre photo sur la carte de visite, sauf si vous êtes artiste et que votre visage est votre produit.
  •  supprimer les informations non utiles (exemple : le fax, le téléphone fixe car si vous êtes toujours en déplacement le comte Twitter, Facebook,… de l’entreprise sera toujours nécessaire sur la carte car on ne clique pas sur une carte papier).
  • Eviter d’utiliser les termes trop à la mode (CTO, CMO…) car ils ne sont pas forcément connus de tous. il est très préférable dans ce cas d’utiliser un terme plus connu (exemple : responsable marketing…) en complément du terme anglais.

 

6 – Recto et recto/verso :

 

Afin de répondre à cette question, vous deviez commencer par énumérer le nombre d’informations essentielles qui apparait sur la carte de visite.

Le recto sera largement suffisant pour placer les informations de l’entreprise ainsi que vos coordonnées personnelles.

De même il laissera également la possibilité de faire renseigner au verso les rendez-vous, les numéros de portable. Etc…

Afin de faciliter la lecture, il serait important de laisser le texte «respirer» et aéré.

Pour avoir une double visibilité, vous pouvez renseigner au recto le nom de l’entreprise, le logo et éventuellement le site web, et en verso vos informations

Avec le recto/verso vous pouvez ajouter sur la deuxième face des informations complémentaires telles que :

-Les activités de l’entreprise.

-le plan d’accès.

-la carte de fidélité.

-la carte de rendez-vous.

-les horaires.

-tarifs.

Vous avez ci-dessous des exemples de cartes de visite qui peuvent aussi servir de cartes de visite.

Ce qu’il faut éviter :

  • Eviter de renseigner deux sociétés sur la même carte, cela nuire à votre image et cela mixte aussi les concepts ; et aussi les cartes de visite coûtent beaucoup moins cher. Le temps d’attente pour la réception de votre carte est souvent de 2 semaines, mais prenez toujours un peu de marge pour gérer les imprévus.
  • Evitez de concevoir des textes trop près des bords… laisser une marge pour plus d’esthétique et d’aération de texte.
  • Ayez l’habitude de demander avant le tirage une version PDF, puis demandez aux propriétaires de relire puis de valider d’abord individuellement leurs cartes de visite dans un délai de 2 ou 3 jours afin d’éviter les erreurs de typo car ceci arrive très souvent sur les cartes de visite. Utilisé de préférence un fichier Excel partagé ; afin d’avoir la dernière version en ligne utiliser un google skeets.

 

7 – La charte graphique :

Vous deviez savoir que, l’identité visuelle de votre société est représentée par un ensemble de codes couleurs. La charte graphique c’est en d’autres termes la police et la mise en page.

Il est capital d’utiliser la même charte graphique pour tous vos documents commerciaux afin de vous faire connaitre par vos clients.

Ce qu’il faut éviter :

  • Les logos en base définition.
  • De faire de différente mise en pages au sein d’une même société
  • Des Arc-en-ciel de couleurs et de polices.

Le mieux ici est de demander à la personne chargée de cela de décliner votre charte graphique sur différents supports.

Vous serez en mesure de donner de la cohérence à votre image. Faites cela auprès de vos clients prospects si et seulement si vous sachez respecter votre charte graphique.

Observez ci-dessous quelques exemples de déclination de charte graphique sur plusieurs supports.

Il est important de noter que les couleurs ont une signification : par exemple si vous choisissez une carte de visite violette ou noire, elles n’auront pas la même signification.

Observez ci-dessous un exemple de palette associer de couleurs et d’émotions.

Par conséquent éviter souvent de choisir des couleurs «brute» et préférée des nuances ; car c’est important de nuancer les couleurs.

 

8 – La police :

 

Avant toute chose, pensée à la lisibilité ! Opté dans ce cas pour une police sobre, une taille minimum de 7,5 pt et qui respecte surtout votre charte graphique.

Pour ce qui est du choix du caractère de police, la tendance du moment est d’avoir une police «ronde» (sans sérif) et non des polices «carrées» (sérif) :

En fait même de façon inconsciente, la forme de police fait passer un message :

Quelques exemples de différentes polices de caractères avec le même mot :

Afin de ne plus utiliser de polices traditionnelles comme: arial, calibri, verdana… et d’avoir une police spécifique pour votre entreprise, il est donc nécessaire d’utiliser des polices payantes.

Toujours dans le but de vous démarquer, vous pouvez jouer sur les différentes formes d’une police de caractères.

Ce qu’il faut éviter :

  • Evitez de mettre les différentes informations à la même taille mais agrandissez le nom de l’entreprise, les noms et prénom…. Par rapport aux autres ; aussi n’utilisent pas plus de 2 à 3 polices différentes.
  • La police «comic», les calligraphies… sont à bannir de votre conception car elles font trop amateur et sont trop expressives.
  • Eviter parfois des polices vulgaires car il existe de nombreux sites qui proposent des polices payantes (fontshop.com, myfonts.com…).
  • Faites attention au «surgas» de certaines polices car ils rendent le texte moins lisible.

Conclusion :

De nos jours de nombreuses options sont mises à votre disposition pour embellir vos cartes de visite et ainsi vous démarquer de la concurrence.

Pour preuve il est bien possible d’imprimer sur des papiers type calque transparent, argent, or, et grains…mais n’oubliez surtout pas que votre carte de visite doit très vite renseigner le prospect et ne pas entrainer de confusion.

Sachez aussi qu’une carte de visite simple et bien renseigner n’aura toujours d’impact qu’une carte trop complexe qui au final perturbera l’utilisation.

Voici quelques éléments à vérifier avant de lancer l’impression de vos cartes :

– Votre carte a-t-elle l’image que vous désirez transmettre (exemple : sérieux, fun…), si oui est ce qu’elle donne maintenant envie de vous rappeler ? Ensuite est ce que votre carte de visite raconte bien votre histoire et votre valeur ajoutée ?

– Est ce qu’un prospect peut savoir ce que vous faites en un clin d’œil et en trois secondes ?

– Est ce que toutes les informations essentielles ont été renseignées, et est-ce que les infos superflues ont été éliminées ?

– Es que votre moyen de contact préféré apparait bien en premier (email, tel) ?

– Es que votre carte de visite procure de la confiance ?

 

 

 

 

 

Et à la fin de cet article, mon bonus pour vous est une session stratégique  offerte de 45 minutes avec moi ou un membre de mon équipe. le But de cette session est de vous aider à mieux gérer vos projets en :

  • Analysant votre situation actuelle.
  • Apprenant à mieux vous connaitre et comprendre la problématique.
  • Analysant ensemble comment on pourrait vous aider à atteindre vos objectifs.

c’est un appel stratégique offert ! profitez dès maintenant et réservez votre appel stratégique en cliquant ici .

 

 

 

 

 

A lire également : Pour une meilleure gestion de votre projet cliquez ici.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap